Reprise des actes techniques à la Citadelle et réouverture partielle de Ste-Rosalie et Château Rouge

08/05/2020

Chiffres nationaux encourageants et reprise partielle des activités sans couac : fort de ces deux paramètres positifs, le CHR de la Citadelle a décidé de monter en puissance dans la reprise de ses activités « classiques », avec comme objectif d’atteindre 50% des consultations dès le lundi 11 mai (contre 30% depuis le 4 mai).
 
Et cette fois, ce n’est pas un, mais trois sites qui sont concernés : « Durant une semaine, nous avons expérimenté une nouvelle logistique des flux des patients à la Citadelle », explique Eric Finet, directeur des Infrastructures, « qui a clairement fonctionné et a façonné un environnement sain et sécurisé par rapport au Covid-19, tant pour les patients que pour notre personnel. Nous pouvons donc étendre notre modèle sur nos deux autres sites que sont Sainte-Rosalie (Laveu) et Château Rouge (Herstal) ». En moyenne, 1.300 patients sont donc attendus quotidiennement sur les trois sites dés lundi 11 mai.

Reprise_2.jpg
 Reprise en douceur des actes techniques dés lundi 11 mai
 
Outre les consultations, le CHR de la Citadelle a décidé de rouvrir progressivement des unités de soins et des salles d'hospitalisation. « La semaine prochaine, nous devrions remettre en route certaines activités chirurgicales, notamment de jour, et augmenter l'activité en gériatrie à la Citadelle, l’imagerie médicale et la Clinique de la douleur à Sainte-Rosalie, ainsi que l’imagerie, la chirurgie orthopédique, la médecine physique, la kiné et la cardiologie à Château Rouge », détaille Jean-Louis Pepin, directeur médical. « Avec toujours cette ambition d’atteindre 50% des activités initialement prévues ». Pour y arriver, plusieurs services ont décidé d’étendre leurs plages-horaires pour permettre d'accueillir davantage de patients en respectant la distanciation sociale et les règles d'hygiène.
 
Rappelons qu’à ce stade, les patients concernés se verront appeler préalablement par les services qui confirmeront ou non les rendez-vous initiaux, et qu’au sein des bâtiments, les règles sanitaires restent bien en vigueur (port du masque – fourni par l’hôpital - obligatoire, désinfection des mains, distanciation sociale, pas d’accompagnant sauf exception, …).

Reprise.jpg
A l’accueil, un masque est automatiquement fourni