Qualité, recherche et développement

Au CHR Liège, la qualité depuis toujours !

Le Département infirmier et paramédical du CHR Liège est inscrit depuis de nombreuses années dans une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

Dès 1988, il fait figure de pionnier dans le paysage hospitalier francophone du pays avec la mise en œuvre de son Programme d’Évaluation de la Qualité des Soins Infirmiers (PEQSI). Celui-ci est riche d’indicateurs spécifiques à la démarche en soins : la structure relais, l’accueil du patient dans l’unité de soins, le dossier infirmier, le pansement de cathéters veineux, les soins aux cathéters vésicaux et l’organisation des soins.

En 1998, le PEQSI est complété par un Quick Audit Sécurité des Soins Infirmiers qui rassemble entre-autre des indicateurs relatifs à la transfusion, l’hygiène et l’environnement sécuritaire du patient.
La mesure de la satisfaction du patient et du personnel complète les indicateurs d’évaluation de pratique professionnelle.

Et maintenant ?

« Des soins de qualité sont caractérisés comme étant des soins orientés patients, efficaces, efficients, dispensés à temps, équitables et sans danger » (Institut of medecine. To err is human: Bulding a Safer Health system. Washington   DC: National Academy press ; 1999)

En Belgique, les démarches qualité se sont multipliées aux différents niveaux de pouvoir et incitent les hôpitaux à « repenser » leurs processus de prise en charge.

En 2007, la définition des missions d’évaluation interne et externe de la qualité des soins par le directeur du département infirmier ainsi que la création du Collège Fédéral pour la Qualité de l’Activité Infirmière (CFQAI) ont impulsé l’élaboration d’indicateurs spécifiques à l’activité infirmière telles que la contention, la dénutrition, la prise en charge de la douleur, les escarres et la privation de liberté en psychiatrie.
Intégrée dans les processus qualité, l’évaluation de la pratique professionnelle spécifique à chaque métier complète l’approche pluridisciplinaire. L’arrivée de l’accréditation hospitalière sera un levier important pour rassembler et impliquer davantage les différents acteurs hospitaliers autour d’un seul objectif : la qualité et la sécurité des soins au patient.

La qualité et la sécurité, c'est l'affaire de TOUS
 
Quels sont nos objectifs ?   Que mesure-t-on ?   Pourquoi mesure-t-on ?

A l'avenir ?

Toutes nos actions sont guidées par le référentiel d’accréditation choisi par l’institution qui est celui de la "JOINT COMMISSION INTERNATIONAL".


L'axe stratégique relatif à l'accréditation est appelé "STAR"

Axe stratégique "STAR"

"Sécurité pour Tous et Accréditation Responsable"

Le besoin croissant de polyvalence du personnel soignant, la diminution des durées de séjour et l’augmentation du caractère « aigu » de la prise en charge hospitalière nécessitent une standardisation plus accrue des protocoles de soins en développant des plans de soins de référence basés sur des données probantes . Il faut également veiller à  renforcer les compétences du personnel soignant pour les prises en charge particulières et/ou inhabituelles. Ces plans des soins seront intégrés dans un système informatique permettant à chaque professionnel de disposer des procédures à tout moment.

Retour