Comité Liaison Aliment. Nutrition

Ce comité, sous la coordination du Docteur Claire Gazzotti, a pour objectif principal de définir la politique nutritionnelle de l'institution tant en matière d'alimentation que de support nutritionnel. Les caractéristiques principales du CLAN sont la transversalité et la pluridisciplinarité puisqu'il rassemble autour de la table des acteurs de la santé issus  d'horizons différents mais portés par le même défi à savoir « bien manger  pour mieux soigner » !

Le Comité Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN)

C pour Comité constitué d'un groupe de professionnels de la santé.
L pour Liaison qui met en relation les différents professionnels, du cuisinier au soignant, de la diététicienne au médecin et la pharmacie de même que les services administratifs.
A pour Alimentation et son organisation.
N pour Nutrition qui se comprend comme thérapeutique ou de prévention. En effet, la dénutrition hospitalière est un problème de santé publique. De l'ensemble des patients admis à l'hôpital, 50% sont considérés comme à risque de dénutrition tandis que 25% d'entre eux sont déjà dénutris dès leur admission. Or, les conséquences de la dénutrition sont multiples : augmentation de la mortalité, de la morbidité (complications infectieuses, chutes,...) et de la durée moyenne de séjour. D'autre part, la dénutrition a longtemps été ignorée ou banalisée et dès lors sous-évaluée. C'est pourquoi de récentes initiatives pour mieux l'appréhender ont vu le jour tant au niveau national qu'au sein du CHR de la Citadelle. La création du CLAN en fait partie.

Concrètement, comment fonctionne le CLAN ?

Rassemblant des représentants des différentes professions citées ci-dessus, il prépare un programme annuel d'actions en matière d'alimentation et de nutrition. Il participe à la formation continue des professionnels de la santé en collaboration avec le service gestion des compétences, établit des stratégies de prise en charge de la dénutrition et propose une offre alimentaire en relation avec les recommandations scientifiques.

Les clés du succès de ce comité sont multiples avec, tout d'abord, la volonté institutionnelle de placer la nutrition et l'alimentation à leur place légitime de soin de base. Les deux autres facteurs qui font le succès de l'implémentation du CLAN sont les suivants : une communication active tant en interne, à travers les divers corps professionnels, qu'en externe ainsi qu'un temps de travail défini et dédié à cette activité, financé, attribué au responsable du bureau du CLAN.